Enurésie, Encoprésie

La propreté de votre enfant

seance-hypnose-proprete-page.jpg

Votre enfant fait pipi au lit de manière récurrente, voire systématique ? 
Alors qu'il a déjà fait l'apprentissage de rester au sec pendant au moins plusieurs mois, voire plusieurs années, il a de nouveau des accidents. Vous avez tenté plusieurs astuces mais cela n'y fait rien. Il est fatigué de se réveiller la nuit. Il vit mal ces moments de 'régression', et déteste se réveiller mouillé dans son lit. Il aimerait aller dormir chez les copains mais il redoute que cela arrive et qu'on se moque de lui.. 
Que cela le gène ou non, vous parent êtes épuisés. Vous ne comprenez pas pourquoi ce changement de rythme, qui vous oblige à vous re-réveiller la nuit, à changer les draps, etc.. Parfois même, votre enfant termine la nuit dans votre lit pour simplifier la gestion nocturne du linge, mais vous n'en pouvez plus et souhaitez que ça change.

Vous récupérez dans le panier du linge sale des slips ou culottes tachés. Votre enfant a des 'accidents', comme une incontinence fécale, et peut parfois rester plusieurs heures d'affilée ainsi, en tentant de cacher sa mésaventure. L'odeur est à peine supportable pour son entourage, mais bien souvent lui cherche à nier ce qui se passe. Cela peut survenir à l'école, à la maison, en vacances.. Il a honte, peur de se faire gronder, se sent attristé de ne pas retenir correctement ses selles, se sens dégoutant..

 

Vous parent, vous vous sentez déstabilisé par cette 'régression' inexpliquée. Vous trouvez cela dégoûtant, et vous cherchez des solutions pour aider votre enfant, sans vraiment savoir comment faire.
 

L'hypnose pour se débarrasser de l'énurésie et l'encoprésie

Il est important de séparer énurésie "primaire" et "secondaire". L'énurésie est dite "primaire" lorsque l'enfant n'a jamais été sec la nuit. L'énurésie est dite "secondaire" lorsque l'enfant a passé plusieurs semaine voire plusieurs mois au sec la nuit, sans accidents, et que subitement cette acquisition semble comme oubliée, de matière récurrente. Dans les 2 cas, l'énurésie peut avoir plusieurs origines, et avant d'envisager un accompagnement par l'hypnose, il est important d'avoir écarté les pistes physiologiques et médicales (infections urinaires, diabète, etc.)


L’encoprésie est définie par «des émissions fécales répétées, dans les endroits non appropriés (les vêtements, le sol), involontaires ou délibérées chez un enfant de plus de 4 ans». Dans la majorité des cas, l'enfant se retient volontairement de ne pas aller au toilettes, et des fuites surviennent lorsqu'il ne pense plus à contrôler son sphincter. 

Dans les 2 cas, plusieurs dimensions psychoaffectives entrent en jeu. Il est toujours intéressant que l'enfant, quelque soit l'âge auquel il est confronté à ces symptômes là, puisse se réapproprier l'écoute de son corps et de ses besoins, et, grâce à l'hypnose, trouver des solutions pour fonctionner différemment. Outre quelques explications anatomiques qui peuvent parfois se révéler utiles, le but est vraiment de retrouver l'écoute de ses besoins (primaires). L'enfant devient alors acteur de son changement, en accord avec les parents qui souvent, eux aussi, repartent avec de nouvelles stratégies pragmatiques à mettre en place à la maison.


Je prends en compte également la dimension psycho-affective des parents dans cette situation, car le manque de sommeil, l'agacement que cela peut susciter, tout cela peut vraiment créer des tensions au sein de toute la famille.