Post-Partum

Et après l'accouchement ?

Ca y est, votre famille s'est agrandie, vous avez accueilli un petit-être. Pour autant, vous éprouvez de la difficulté à vous percevoir comme une mère. Votre tête sait que c'est votre enfant, mais vous ne ressentez pas de connexion particulière et cela crée chez vous beaucoup d'inquiétudes, vous n'osez pas en parler de peur de vous sentir jugée. Vous vous dites que ce n'est pas normal et cela vous fait culpabiliser. 

Votre accouchement s'est déroulé d'une façon tellement éloignée de ce dont vous rêviez que cela vous a laissé un gout amer, beaucoup de regrets, et vous avez du mal à dépasser cette immense déception. 

post-partum-page.jpg

Vous avez le plus beau bébé du monde, votre entourage est là et pourtant vous ne parvenez pas à vous sentir épanouie. Pourtant votre entourage n'a de cesse de vous répéter que maintenant, vous avez tout pour être heureuse. Mais vous vous sentez à des kilomètres de ce bonheur tant décrié. 


Vous avez vécu des mois idylliques enceinte, vous vous sentiez pleinement épanouie, en connexion profonde avec votre bébé, et accoucher à mis un terme à cela. Vous sentez comme un vide, dans ce ventre qui n'abrite plus de bébé, et il est difficile pour vous de "partager" ce bébé avec le monde. Vous avez des difficultés à reprendre connexion avec votre corps, ou vous avez des inquiétudes quand à votre place de maman.


Vous sentez que vous traversez des tempêtes émotionnelles qui sont très intenses et qui ont tendance à durer. Vous vous demandez si c'est le baby-blues ou la dépression post-partum dont on parle tant. Cela vous fait douter de vos capacités à vous occuper correctement de votre enfant, voire même de votre capacité à l'aimer. 


Il s'est passé pendant votre accouchement un événement soudain, inattendu (intervention médicale, césarienne, prise en charge de votre bébé dans un autre service...) Tout s'est passé très vite, vous n'avez pas eu le temps de réaliser ce qui s'était passé. Cela a laissé beaucoup de désarroi, vous vous êtes sentie dépossédée de votre accouchement, vous avez ressenti tout cela comme une agression, comme quelque chose de violent.


Vous avez accouché et désirez allaiter, mais cela ne se déroule pas comme prévu. Douleurs, quantités, rythmes, vous et votre bébé n'avez pas encore trouvé vos marques! Vous essuyez les réflexions de l'entourages qui cherche à vous convaincre de passer au biberon, ou au contraire à allaiter malgré tout et vous êtes déstabilisée par les discours et vos ressentis.. Vous ne savez plus trop qui écouter. 

L'hypnose post-partum

Bienvenue!

Vous êtes au bon endroit. Au bon endroit pour découvrir en douceur comment se réconcilier avec l'épisode que vous avez vécu. Au bon endroit pour faire la paix avec vous même, et reprendre confiance en votre posture de maman. Au bon endroit pour décider de dépasser un vécu traumatique.

Et oui, en hypnose, on peut aussi travailler sur les blocages inconscients qui empêchent parfois le corps de mettre en route une lactation satisfaisante. Et oui on peut influer sur la façon de vivre tous ces chamboulements, pour apprendre à les appréhender avec le plus de bienveillance et de disponibilité d'esprit possible.